FRIDAY I AM IN LOVE #4

Vendredi chéri. Just smile at the sound(s).

I’ll change to no one but you. De la jangle pop British comme en fait plus des masses. D’où la tatane qui remue finalement moins ambiancée que mélancolique.

Si je vous disais que c’est la sœur de Boris, vous ne me croiriez pas une seconde. Et vous auriez raison… Mais c’est le Grand Chelem des émotions en 3’40 ».

Pêchu mignon. Quand je vais au Monoprix avec ça dans les oreilles, je roule des mécaniques avec mon regard mystérieux.

Je me laisse porter, sans mot dire.

J’aime ce son qui me rappelle quand je passais les cds en vitesse rapide. Je vous parle d’un temps… Et à part ça, beau à chialer.

Bande-son par le pape synth florentin, Alexander Robotnick, d’une proto-BD numérique du collectif multimédia italien Giovanotti Mondani Meccanici. Ça coche toutes les cases.

Mes nouveaux amis. Avec plaisir.

La classe à Dallas (ou presque, Wichita Falls. OK geeks).

À la semaine prochaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s