FRIDAY I AM IN LOVE #2

Rien sur Robert. Seulement ma petite sélection de la semaine.

Tube instantané. Je la chéris moi, cette vie imaginaire. Et j’aimerais tant m’y réfugier encore plus souvent.

J’ai voulu l’aimer cette bluette synth-funk en provenance de Suisse et j’y suis parvenu. Elle est vraiment à part. Donnez-lui sa chance.

Bardzo lubię tę piosenkę, zwłaszcza jeśli jest yayyyy. Ale nie chciałbym tego śpiewać na karaoke.

Calypso détrempé qui fait passer la pilule de la surprise party de ces jours-ci. À laquelle on n’a pas une folle envie de s’attarder. Mais bon…

J’en ai parlé plus tôt cette semaine. Méga hit chanté en allemand par Andrea Costa et Mauro Tavella de Turin. J’en perds mon latin, mais je remue le popotin.

Tout. Est. Dit.

Dans un autre genre imparable aussi, quand il y a quelque chose qui cloche.

Des adolescents, peut-être – fake news ? Je ne sais plus où j’ai lu ça – camarades de lycée de Depeche Mode. D‘où le nom du projet ? Ayez la tête haute, c’est un hit.

À la semaine prochaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s