PLONE “BE RUDE TO YOUR SCHOOL”

Ma première copie du très beau et pas ridé de sitôt For Beginner Piano de Plone, c’est ma mère qui me l’avait offerte pour Noël. Et si à ce jour je ne sais pas si le petit Jésus existe et s’il est né, comme on l’avance, il y a bien longtemps en ce jour précis, les disquaires compétents eux, sans aucun doute. Je vous parle d’un temps, au siècle dernier, à Montauban et d’une dame qui écoutait Richard Cocciante et Mouloudji… Chapeau à elle.

J’avais trouvé la cache du précieux Compact Disc – un tiroir de son bureau, sous un monceau de coins d’enveloppes, prélude à une minutieuse chirurgie philatélique – et je l’écoutais en douce quand elle partait au travail. J’entrouvrais la porte-fenêtre de la cuisine. Vue panoramique sur la rue Caussat en hiver, grise et luisante.

L’influence de ces miniatures bricolées fut profonde, et cette chanson en particulier, qui me dorlote, me berce de douces hallus, comme on disait alors. Papier hallu…

Sur les colonnes vertébrales xylophoniques et les occiputs busqués de squelettes d’Halloween galopent des mimines crayeuses et des maillets appliqués, façonnant pour la gravité et la peine, toutes grelotantes, un costume emplumé, ou de pelisse tigrée. Par-dessus, des mésanges à rhinite décollent, buissonnières, pour se mettre à l’abri, en Tanzanie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s