NEW ORDER “PROCESSION”

N.O.PROC

En choisir une seule frise le calvaire. Ça te teinte vachement. Des « Ah bon !? » qui se perdent. Aujourd’hui ; jeudi gris clair un chouia trop matinal, même pour moi, c’est Procession. Je la mets à toute blinde pour oblitérer les pulsations tribales d’une autre ribambelle, celle des stilettos sur la moquette, gris foncé, pas si luxueuse que ça. Je reprends mon souffle, grande lampée de Nescafé.

“There is no end to this”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s